Le 12 février aura lieu le vote relatif à la troisième réforme de l’imposition des entreprises – le refus menace, comme c’était le cas il y a huit ans. C’est une issue qu’Employeurs Banques, l’Association patronale des banques en Suisse, cherche à combattre, car l’enjeu est de taille. (...)

Dieser Artikel erschien in der Ausgabe Januar 2017 von «Banque et Finance»; für die komplette Version klicken Sie bitte auf den untenstehenden Link.