Égalité salariale dans le secteur bancaire : un bilan intermédiaire réjouissant pour le Centre de compétence pour le partenariat social

Depuis le milieu de l'année 2020, les partenaires sociaux du secteur bancaire gèrent un centre spécialisé unique en Suisse pour la mise en œuvre de l'égalité salariale. Un premier bilan intermédiaire montre que jusqu'à présent, 44 banques comptant environ 30000 collaborateurs ont été contrôlées. La valeur moyenne de l'écart salarial net inexplicable est de -4,2 pour cent.

Depuis le 1er juillet 2020, les entreprises de plus de 100 collaborateurs doivent effectuer des analyses de l'égalité salariale et les faire vérifier par un organisme externe. Dans ce contexte, les partenaires sociaux du secteur bancaire (Association suisse des employés de banque, Société des employés de commerce et Employeurs Banques) ont créé en août 2020 le "Centre de partenariat social pour l'égalité salariale dans le secteur bancaire" (CeParEB). Celui-ci conseille les partenaires sociaux sur les questions d'égalité salariale et offre aux banques un point de contact professionnel. En outre, CeParEB propose un processus de contrôle pour la vérification externe de l'analyse de l'égalité salariale prescrite par la loi.

Les exigences relatives à la réalisation et au contrôle des analyses de l'égalité salariale vont au-delà des prescriptions légales. Pour obtenir le label de qualité CeParEB, les banques doivent remplir des critères méthodologiques et être en outre soumises à une convention collective de travail du secteur bancaire.

Un premier bilan intermédiaire montre qu'à ce jour, 44 instituts employant environ 30 000 personnes ont fait contrôler leurs analyses de l'égalité salariale par CeParEB . Les 44 instituts ont réussi le contrôle et obtenu le label de qualité des partenaires sociaux. Cela confirme que l'analyse de l'égalité salariale répond aux exigences légales et que la part inexplicable de la différence de salaire entre hommes et femmes se situe dans la zone de tolérance légale. La valeur moyenne de l'écart salarial net est de -4,2 pour cent. Ce résultat est nettement inférieur aux -10,6 pour cent indiqués par la Confédération sur la base de l'enquête sur la structure des salaires dans les banques et les assurances.

L'examen des analyses de l'égalité salariale doit être achevé d'ici au 30 juin 2022. Le site CeParEB se tient toutefois à la disposition des banques et des partenaires sociaux pour les conseiller au-delà de cette date.

Le site CeParEB est une initiative unique en Suisse des partenaires sociaux d'une branche pour garantir et réaliser l'égalité salariale entre les femmes et les hommes. Les partenaires sociaux soulignent ainsi que la réalisation de l'égalité salariale est une préoccupation prioritaire et commune.

Notre site web utilise des cookies pour améliorer la navigation sur le site et pour analyser l'utilisation du site. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.